Devoir de vigilance du banquier


Le devoir de non-ingérence du banquier lui impose d’exécuter des ordres de paiement en l’absence d’anomalie dans le fonctionnement du compte, même s’il se révèle ensuite illicites.
Cour de Cassation chambre commerciale 28 juin 2016 n°14-21.256