Cautionnement disproportionné


Pour déterminer si un cautionnement souscrit par une personne physique  est disproportionné, il est tenu compte des parts sociales et du compte courant d’associé qu’il détient au sein de la société cautionnée.
Cour de Cassation Chambre Commerciale 26 janvier 2016 n°13-28.378