Nullité de la période suspecte


Le remboursement anticipé d’un prêt en période suspecte est nulle même si la mainlevée de l’hypothèque le garantissant est une condition d’octroi d’une aide ayant permis ce remboursement.
Cour de Cassation Chambre commerciale 19 mai 2015 n°14-11.215