Remboursement anticipé


Le remboursement anticipé d’un prêt pendant la période suspecte est nul de plein droit, même s’il est fait en exécution d’une convention-cadre antérieure.
Cour de Cassation Chambre commerciale 19 mai 2015 n°14-11.215